La Maison du Pont est fermée

Nous ne sommes plus en temps normal et depuis dimanche 15 mars 2020, La Maison du Pont est fermée. Toutefois nous continuons de travailler à la programmation future en prenant des précautions face à l’épidémie, pour nous même comme vis-à-vis des autres.

Dommage entre autre pour la magnifique exposition en cours; « Promenons-nous dans les bois, les bois gravés de François Angeli »

Horaires d’ouverture:

Tout comme ce papillon sur la fleur…
« Bienvenue à la Maison du Pont »
qui a ouvert ses portes jeudi 28 novembre 2019.
Avec les horaires suivants:
mercredi 15h>19h, jeudi 15h>19h, Vendredi 15>19h, Samedi 14h>18h
L’entrée est libre

Les ateliers de La Maison du Pont !

LES ATELIERS ONT LIEU PENDANT LES HORAIRES D’OUVERTURE DE LA MAISON DU PONT:
– Atelier « Collage » avec Irène Georges,
pour la période Janvier-Juin 2020, les vendredis 24 janvier, 28 février, 27 mars, 24 avril, 29 mai, 26 juin.

– Le 1er mercredi de chaque mois, atelier « Pour les Dys » avec Marie-France Bonnet, soit le 4 mars…

– Vendredi 6 mars, atelier « Coquelicotage » avec Alain et l’idée de pérenniser la chose chaque mois.

– Jeudi 12 mars, atelier « Crochet » et « Tricotage » avec Suzanne Chazelle.

– Vendredi 13 mars, atelier « Jeux de société moderne » avec Jean Marie.

– Mercredi 18 mars, atelier « Jeux tous âges » avec Benoît Coly.

– Jeudi 19 mars de 17h à 19h, atelier « Liniments, huiles et techniques de massage » avec Mélina.

À vos agendas…

– Jusqu’au 16/02/20: Exposition « Mai 68, la révolution et la pub »

– Mercredi 19/02/20 > 28/03/20: L’exposition « Promenons-nous dans les bois, les bois gravés de François Angeli »
rend hommage au travail de graveur de l’un des principaux illustrateurs des textes d’Henri Pourrat.
Il y a 100 ans, Henri Pourrat écrivait Gaspard des Montagnes, son célèbre roman, histoire aux cent histoires, prix littéraire du Figaro en 1921 et grand prix du roman de l’Académie Française en 1931.

– Samedi 22 février, 17h30: Vernissage de l’exposition « Promenons-nous dans les bois, les bois gravés de François Angéli » en présence de l’équipe qui l’a conçue et réalisée.

– Samedi 22 février, 19h: Veillée lecture et musique de Gaspard des Montagnes par la compagnie l’EnVolante. 2 comédiens, Marie Aubert et Lionel Ales et un musicien multi-instrumentiste Mathieu Pignol.
Cette veillée sera entrecoupée d’un entracte ou nous mangerons ensemble les produits que chacun aura apporté.

– Mercredi 26 février, 14h: Ateliers, gravure pour les plus de 11 ans à La Maison du Pont avec Ben Quêne directeur de la Manufacture d’Images à Ambert, illustration de Gaspard (dessin/peinture) pour les 3-11 ans à ALSH La Source à Arconsat avec Denise Vigny et Isabelle Piat des Amis d’Henri Pourrat.

– Jeudi 12 mars, 20h: Projection du film de Jacques Meny « Une journée dans la vie d’Henri Pourrat », suivie d’une causerie d’Isabelle Piat, commissaire d’expositions sur Henri Pourrat.

– Dimanche 15 mars, 10h30: 2ème « Repartage matutinal »

– Samedi 21 mars, 15h: « Troc vêtements »

– Mardi 24 mars, 20h: Projection du documentaire « Le temps des forêts » de François Xavier Drouet. (Avec le réseau Alternatives forestières)

– Samedi 28 mars, 20h: Soirée « Musique au Pont », chacune, chacun venant avec son instrument et/ou ses cordes vocales, sans chichi et sans prétention…

– Samedi 4 avril, 17h30: Inauguration festive de La Maison du Pont

– Samedi 4 avril, 17h30: « Comme un p’tit coqu’licot » vernissage de l’exposition photographique de Jacques Doukhan
04/04/20 > 30/05/20

– Lundi 6 avril, 20h: à Thiers, La Forêt par Claudy Combe, ingénieur forestier, Espace, salle Copernic,un rendez-vous du Kiosque, dans la continuité des bois gravés…

Exposition « Mai 68, la révolution et la pub »

Jusqu’au 16 février 2020.
Cette exposition concerne mai 68 et un jeune photo reporter
décédé au Cambodge à l’âge de 30 ans, le 5 avril 1970,
il y a 50ans, il s’appelait Gilles Caron.
Après avoir couvert la guerre des 6 jours, le Biafra, le Vietnam, mai 68, Prague, l’Irlande du Nord, il nous laissait des photographies
dont certaines sont devenues des icônes.
À ses photos, nous avons voulu associer des affiches publicitaires
montrant comment la société était représentée à l’époque.
Les photos noir et blanc des étudiants et ouvriers en révolte
contrastant avec ce modèle de société
de consommation « haut en couleurs » !
Où il nous était conseillé de fumer, d’être de vrais hommes,
tout en buvant de la bière et en roulant à 150km/h…
Au total il y a 30 posters imprimés d’après les photos N&B de Gilles Caron et 50 publicités couleurs découpées dans des magazines de l’époque.

– Dernière nouvelle, mercredi 29/01/20, Mariana Otelo sort un film sur Gilles Caron « Histoire d’un regard » et vous pouvez écouter son interview;
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/invite-culture-des-matins-du-samedi-2-du-samedi-25-janvier-2020

Conférence/Lectures musicales/Dédicace, Quoi de neuf depuis 68, « Les séjours de rupture en question »

Mercredi 29 janvier 2020 à 20h,
Sous la direction de Thierry TRONTIN* et Olivier ARCHAMBAULT
Préface de Jean-Yves Barreyre.
Permettre l’expérience du voyage à un adolescent
en grandes difficultés, l’immerger dans un environnement
qui lui est étranger et le mettre en situation de vivre
une véritable aventure : voici les principales
trames pédagogiques développées par différents auteurs.
Ce livre propose différents regards
(chercheurs, praticiens, utilisateurs…)
sur la pédagogie pratiquée dans les séjours dits de rupture.
Il vient répondre ainsi à la réelle méconnaissance
de cette forme d’accompagnement éducatif,
que sollicitent paradoxalement de nombreux financeurs
et travailleurs sociaux lorsque les solutions plus traditionnelles ont été épuisées. Tout en se référant aux pionniers de l’éducation spécialisée qui en ont été les précurseurs, il montre que ces pratiques viennent s’inscrire dans une véritable innovation, à même de proposer des solutions adéquates à un public d’adolescents identifiés comme des cas complexes et bien souvent étiquetés
comme « incasables ».
Les textes lus sont extraits de récits d’accompagnement de séjours de rupture, lus par Christiane Gueleraud et accompagnés par Patrick Chave*, musicien.
* Permanents du lieu de vie « La croix des 4 Chemins » à Celles sur Durolle

« Repartage matutinal » le 26 janvier 2020 à 10h30

Afin de mieux faire connaissance et de discuter des perspectives à venir, nous nous sommes retrouvés à La Maison du Pont autour d’un « repartage matutinal » le dimanche 26 janvier 2020 à 10h30. Chacun ayant apporté un petit quelque chose, La Maison du Pont fournissant les liquides. Les idées fusèrent et nous avons instamment reprogrammé un 2ème « Repartage matutinal » pour le 15 mars, même punition…

Atelier « Collage » de Irène Georges

Le vendredi après-midi,  de 15h à 18h

Dates pour la période Janvier-Juin 2020 :   24 janvier, 28 février, 27 mars, 24 avril, 29 mai, 26 juin.

Le collage, qu’est-ce que c’est … ? D’abord et avant tout, c’est une création d’image. On pourrait le définir de la façon suivante :   «  Rapprochement de 2 ou plusieurs réalités étrangères les unes aux autres, ces associations provoquant intentionnellement ou fortuitement des effets poétiques, oniriques, ludiques, humoristiques…..» Mais comme le disait très justement Max ERNST ( 1891-1976 ) : « si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage » ! Venez donc découvrir pourquoi,  et comment créer  vos propres collages !

Matériel de base à  amener : Un support rigide ( carton épais, carton-plume, carton toilé, contre plaqué, planchette de bois … ) Des documents dans lesquels trouver matière à découper, mais aussi des papier divers ( papiers cadeau , échantillons de papier peint, vieux manuscrits, photos anciennes… ) Des vieux journaux, des chiffons, de la colle blanche à étaler au pinceau ( genre colle à bois, colle acrylique, colle vinylique), un ou plusieurs pinceaux dédiés au collage ( petites brosses plates ), une paire de ciseaux à bouts pointus, une paire de pinces à épiler ( facultatif, mais bien utiles pour saisir et placer de petits morceaux ).

J’ amènerai des petits pots avec couvercle pour y mettre la colle, des  pots pour faire tremper les pinceaux en attente, des  documents divers et variés ( nous pourrions faire un fonds commun des documents dans lequel chacun(e) pourra se servir…), quelques supports, colle, pinceaux et ciseaux en dépannage.

A  bientôt ! Irène