Exposition “Mai 68, la révolution et la pub”

Jusqu’au 16 février 2020.
Cette exposition concerne mai 68 et un jeune photo reporter
décédé au Cambodge à l’âge de 30 ans, le 5 avril 1970,
il y a 50ans, il s’appelait Gilles Caron.
Après avoir couvert la guerre des 6 jours, le Biafra, le Vietnam, mai 68, Prague, l’Irlande du Nord, il nous laissait des photographies
dont certaines sont devenues des icônes.
À ses photos, nous avons voulu associer des affiches publicitaires
montrant comment la société était représentée à l’époque.
Les photos noir et blanc des étudiants et ouvriers en révolte
contrastant avec ce modèle de société
de consommation « haut en couleurs » !
Où il nous était conseillé de fumer, d’être de vrais hommes,
tout en buvant de la bière et en roulant à 150km/h…
Au total il y a 30 posters imprimés d’après les photos N&B de Gilles Caron et 50 publicités couleurs découpées dans des magazines de l’époque.

– Dernière nouvelle, mercredi 29/01/20, Mariana Otelo sort un film sur Gilles Caron “Histoire d’un regard” et vous pouvez écouter son interview;
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/invite-culture-des-matins-du-samedi-2-du-samedi-25-janvier-2020

Conférence/Lectures musicales/Dédicace, Quoi de neuf depuis 68, “Les séjours de rupture en question”

Mercredi 29 janvier 2020 à 20h,
Sous la direction de Thierry TRONTIN* et Olivier ARCHAMBAULT
Préface de Jean-Yves Barreyre.
Permettre l’expérience du voyage à un adolescent
en grandes difficultés, l’immerger dans un environnement
qui lui est étranger et le mettre en situation de vivre
une véritable aventure : voici les principales
trames pédagogiques développées par différents auteurs.
Ce livre propose différents regards
(chercheurs, praticiens, utilisateurs…)
sur la pédagogie pratiquée dans les séjours dits de rupture.
Il vient répondre ainsi à la réelle méconnaissance
de cette forme d’accompagnement éducatif,
que sollicitent paradoxalement de nombreux financeurs
et travailleurs sociaux lorsque les solutions plus traditionnelles ont été épuisées. Tout en se référant aux pionniers de l’éducation spécialisée qui en ont été les précurseurs, il montre que ces pratiques viennent s’inscrire dans une véritable innovation, à même de proposer des solutions adéquates à un public d’adolescents identifiés comme des cas complexes et bien souvent étiquetés
comme « incasables ».
Les textes lus sont extraits de récits d’accompagnement de séjours de rupture, lus par Christiane Gueleraud et accompagnés par Patrick Chave*, musicien.
* Permanents du lieu de vie « La croix des 4 Chemins » à Celles sur Durolle

“Repartage matutinal” le 26 janvier 2020 à 10h30

Afin de mieux faire connaissance et de discuter des perspectives à venir, nous nous sommes retrouvés à La Maison du Pont autour d’un “repartage matutinal” le dimanche 26 janvier 2020 à 10h30. Chacun ayant apporté un petit quelque chose, La Maison du Pont fournissant les liquides. Les idées fusèrent et nous avons instamment reprogrammé un 2ème “Repartage matutinal” pour le 15 mars, même punition…

Atelier “Collage” de Irène Georges

Le vendredi après-midi,  de 15h à 18h

Dates pour la période Janvier-Juin 2020 :   24 janvier, 28 février, 27 mars, 24 avril, 29 mai, 26 juin.

Le collage, qu’est-ce que c’est … ? D’abord et avant tout, c’est une création d’image. On pourrait le définir de la façon suivante :   «  Rapprochement de 2 ou plusieurs réalités étrangères les unes aux autres, ces associations provoquant intentionnellement ou fortuitement des effets poétiques, oniriques, ludiques, humoristiques…..» Mais comme le disait très justement Max ERNST ( 1891-1976 ) : « si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage » ! Venez donc découvrir pourquoi,  et comment créer  vos propres collages !

Matériel de base à  amener : Un support rigide ( carton épais, carton-plume, carton toilé, contre plaqué, planchette de bois … ) Des documents dans lesquels trouver matière à découper, mais aussi des papier divers ( papiers cadeau , échantillons de papier peint, vieux manuscrits, photos anciennes… ) Des vieux journaux, des chiffons, de la colle blanche à étaler au pinceau ( genre colle à bois, colle acrylique, colle vinylique), un ou plusieurs pinceaux dédiés au collage ( petites brosses plates ), une paire de ciseaux à bouts pointus, une paire de pinces à épiler ( facultatif, mais bien utiles pour saisir et placer de petits morceaux ).

J’ amènerai des petits pots avec couvercle pour y mettre la colle, des  pots pour faire tremper les pinceaux en attente, des  documents divers et variés ( nous pourrions faire un fonds commun des documents dans lequel chacun(e) pourra se servir…), quelques supports, colle, pinceaux et ciseaux en dépannage.

A  bientôt ! Irène

4ème Nuit de la Lecture samedi 18 janvier 2020

Cela commença à 16h avec la lecture/dédicace
de « Pas vu Maurice » de Laurence Hugues.
À partir des carnets retrouvés de Marie, une écriture à deux voix,
deux voix de femmes, scande l’histoire du hameau
et de ses habitants, un hameau pas loin d’ici.
La soirée se poursuivit avec la soupe de La Maison du Pont et une auberge espagnole, puis lectures et échanges à partir des textes
que les participants avaient apportés:
carnets et récits de vie, correspondances,
journaux intimes, personnels ou publiés,
de personnages célèbres ou d’illustres inconnus.
En partenariat avec le Kiosque à Thiers.
(Crédit photo, Alice Chevrier La Montagne)

La Maison du Pont, à propos…

La Maison du Pont a pour but de favoriser le lien social, la convivialité, l’entraide en montagne thiernoise à travers les arts, l’environnement, la culture, l’échange de savoirs, à l’intention des publics de tout âge, ainsi que l’information et la valorisation du territoire.

Le fonctionnement de La Maison du Pont est uniquement assuré par des bénévoles dans des locaux prêtés par la Communauté de communes Thiers Dore Montagne.

Les horaires d’ouverture sont les suivant: mercredi, jeudi, vendredi 15h > 19h & samedi 14h > 18h

Si vous voulez des renseignements et si vous voulez participer à la vie de l’association, que ce soit pour donner un coup de main, exposer, organiser un atelier, n’hésitez pas à nous contacter.

Les expositions sont gratuites ainsi que d’autres événements comme la Nuit de la Lecture et certaines conférences. Les soirées musicales, théâtrales et veillées sont payantes au tarif de 10€, 8€ pour les adhérents, 5€ pour les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi ainsi que les étudiants et gratuit en dessous de 16 ans.

L’atelier “Collage” avec Irène Georges est gratuit pour les adhérents.

Pour adhérer il suffit de nous envoyer votre nom et vos coordonnées postales ainsi que votre courriel accompagné de 10€ à l’ordre de La Maison du Pont. Les adhésions sont renouvelables chaque automne.

Florence Malançon est la trésorière, Mireille Carton & Mariette Mercier sont les co-secrétaires et Benoît Coly & Alain Benoit à la Guillaume sont les co-présidents.

L’adresse postale est la suivante: La Maison du Pont 16 Le Pont de Celles 63250 Celles sur Durolle

Le courriel: lamaisondupont@laposte.net

Le fonctionnement

La Maison du Pont est une association indépendante qui fonctionne grâce à des bénévoles et son budget provient du montant des cotisations, des dons et des “bénéfices” générés par des événements, genre récital, théâtre, conférence, exposition, lecture, atelier, donnés par leurs auteurs dans un esprit militant, dans le but de favoriser l’action culturelle dans la montagne thiernoise.

Si vous êtes intéressé.e pour vous faire connaître, pour organiser un atelier mensuel, venir donner un concert, jouer une pièce de théâtre, exposer, dédicacer un livre, ou pour participer aux permanences, n’hésitez pas à nous contacter. Nous allons prochainement faire des propositions de thèmes avec lesquels nous voudrions associer des événements.

Nous recherchons quelqu’un, particulier, entreprise qui nous prêterait à long terme un bon piano, idéalement un piano à queue.

lamaisondupont@laposte.net