Jusqu’à quand ?

Chères amies adhérentes et chers amis adhérents de La Maison du Pont !

Suite aux propos du premier ministre jeudi 10 décembre, oui 2020,
nous avons appris que la culture était à nouveau dans l’interdiction d’exister et jusqu’à quand ?

Et que malheureusement nous devions annuler les récitals prévus avec Laurent Martin les 18, 19 et 20 décembre 2020.

Nous en sommes désolés !

Quand pourrons-nous installer l’exposition de Nicolas Anglade « Le moindre geste » ?
Quand pourrons-nous accrocher l’exposition de Nadine Bourbonnaux « La fin des chemins de traverse » ?
Nous occuper des venues de Dalie Farah, Christian Amblard, Anthony Fardet, ré-ouvrir La Maison du Pont et re-programmer tout ce que nous avions prévu ?

Tout en comprenant qu’il faille agir contre la pandémie, nous sommes dubitatifs quand aux décisions gouvernementales radicales et dévastatrices.

Comment comprendre l’ouverture des églises face à « la mise à l’index » des cinémas, des théâtres, des salles culturelles ?

Les unes seraient-elles mieux protégées que les autres ?

En attendant des réponses à nos questions, nous vous souhaitons une bonne fin d’année, tout d’même, avec l’immense plaisir de vous revoir, en chair et en os, en forme et en bonne santé… Un jour !

Bien à vous,

La Maison du Pont

À vos agendas…

– Jusqu’au 16/02/20: Exposition “Mai 68, la révolution et la pub”

– Mercredi 19/02/20 > 28/03/20: L’exposition « Promenons-nous dans les bois, les bois gravés de François Angeli »
rend hommage au travail de graveur de l’un des principaux illustrateurs des textes d’Henri Pourrat.
Il y a 100 ans, Henri Pourrat écrivait Gaspard des Montagnes, son célèbre roman, histoire aux cent histoires, prix littéraire du Figaro en 1921 et grand prix du roman de l’Académie Française en 1931.

– Samedi 22 février, 17h30: Vernissage de l’exposition “Promenons-nous dans les bois, les bois gravés de François Angéli” en présence de l’équipe qui l’a conçue et réalisée.

– Samedi 22 février, 19h: Veillée lecture et musique de Gaspard des Montagnes par la compagnie l’EnVolante. 2 comédiens, Marie Aubert et Lionel Ales et un musicien multi-instrumentiste Mathieu Pignol.
Cette veillée sera entrecoupée d’un entracte ou nous mangerons ensemble les produits que chacun aura apporté.

– Mercredi 26 février, 14h: Ateliers, gravure pour les plus de 11 ans à La Maison du Pont avec Ben Quêne directeur de la Manufacture d’Images à Ambert, illustration de Gaspard (dessin/peinture) pour les 3-11 ans à ALSH La Source à Arconsat avec Denise Vigny et Isabelle Piat des Amis d’Henri Pourrat.

– Jeudi 12 mars, 20h: Projection du film de Jacques Meny « Une journée dans la vie d’Henri Pourrat », suivie d’une causerie d’Isabelle Piat, commissaire d’expositions sur Henri Pourrat.

– Dimanche 15 mars, 10h30: 2ème “Repartage matutinal”

– Samedi 21 mars, 15h: “Troc vêtements”

– Mardi 24 mars, 20h: Projection du documentaire “Le temps des forêts” de François Xavier Drouet. (Avec le réseau Alternatives forestières)

– Samedi 28 mars, 20h: Soirée “Musique au Pont”, chacune, chacun venant avec son instrument et/ou ses cordes vocales, sans chichi et sans prétention…

– Samedi 4 avril, 17h30: Inauguration festive de La Maison du Pont

– Samedi 4 avril, 17h30: “Comme un p’tit coqu’licot” vernissage de l’exposition photographique de Jacques Doukhan
04/04/20 > 30/05/20

– Lundi 6 avril, 20h: à Thiers, La Forêt par Claudy Combe, ingénieur forestier, Espace, salle Copernic,un rendez-vous du Kiosque, dans la continuité des bois gravés…

Conférence/Lectures musicales/Dédicace, Quoi de neuf depuis 68, “Les séjours de rupture en question”

Mercredi 29 janvier 2020 à 20h,
Sous la direction de Thierry TRONTIN* et Olivier ARCHAMBAULT
Préface de Jean-Yves Barreyre.
Permettre l’expérience du voyage à un adolescent
en grandes difficultés, l’immerger dans un environnement
qui lui est étranger et le mettre en situation de vivre
une véritable aventure : voici les principales
trames pédagogiques développées par différents auteurs.
Ce livre propose différents regards
(chercheurs, praticiens, utilisateurs…)
sur la pédagogie pratiquée dans les séjours dits de rupture.
Il vient répondre ainsi à la réelle méconnaissance
de cette forme d’accompagnement éducatif,
que sollicitent paradoxalement de nombreux financeurs
et travailleurs sociaux lorsque les solutions plus traditionnelles ont été épuisées. Tout en se référant aux pionniers de l’éducation spécialisée qui en ont été les précurseurs, il montre que ces pratiques viennent s’inscrire dans une véritable innovation, à même de proposer des solutions adéquates à un public d’adolescents identifiés comme des cas complexes et bien souvent étiquetés
comme « incasables ».
Les textes lus sont extraits de récits d’accompagnement de séjours de rupture, lus par Christiane Gueleraud et accompagnés par Patrick Chave*, musicien.
* Permanents du lieu de vie « La croix des 4 Chemins » à Celles sur Durolle

4ème Nuit de la Lecture samedi 18 janvier 2020

Cela commença à 16h avec la lecture/dédicace
de « Pas vu Maurice » de Laurence Hugues.
À partir des carnets retrouvés de Marie, une écriture à deux voix,
deux voix de femmes, scande l’histoire du hameau
et de ses habitants, un hameau pas loin d’ici.
La soirée se poursuivit avec la soupe de La Maison du Pont et une auberge espagnole, puis lectures et échanges à partir des textes
que les participants avaient apportés:
carnets et récits de vie, correspondances,
journaux intimes, personnels ou publiés,
de personnages célèbres ou d’illustres inconnus.
En partenariat avec le Kiosque à Thiers.
(Crédit photo, Alice Chevrier La Montagne)