Illustrations de Marion Janin 14/09 > 2/10/2022

Du 14 septembre au 2 octobre 2022, mercredi, jeudi, samedi de 15h à 19h, exposition à La Maison du Pont
Dix espèces du lac d’Aubusson d’Auvergne seront présentées.
Durant l’année scolaire 2020-2021, Marion Janin a travaillé avec les élèves de l’école d’Augerolles sur ces espèces patrimoniales dans le cadre de l’animation des sites Natura 2000 « Auzelles » et « Cavité minière de la Pause » et en parallèle, a réalisé 10 planches naturalistes
Venez découvrir la biodiversité remarquable du Lac et de notre territoire !

Mardi 3 mai 2022 à 20H  » La bataille de l’eau noire »

Mardi 3 Mai à 20 h : Projection du documentaire « La bataille de l’eau noire » de Benjamin Hennot, sur la lutte d’un village belge contre un projet de barrage hydroélectrique, dont voici le synopsis, ci-dessous (Entrée à prix libre) :

Belgique, 1978. Le Ministre des Travaux publics projette un immense barrage dans la vallée de l’Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitants se transforment en de fiers Irréductibles et livrent une flamboyante guérilla… Un film choral qui communique la joie et la force d’un mouvement populaire en tous points exemplaire. Ils ont perpétré des chahuts et des chaulages, des sabotages et des saccages, des occupations et des “visites”, des campements sauvages et des corsos fleuris. Ils ont converti des billets de banque en vecteurs de propagande. Ils ont lancé la première radio libre de Belgique, dont les fugaces émissions étaient traquées (sans succès) par la gendarmerie. En cette tumultueuse année 1978, ces « Irréductibles Couvinois » étaient alors fermier, ouvrier en poêlerie, pompier, instituteur, professeur, assureur, naturaliste, jeune « lascar » ou étudiant en droit. Ensemble, et par-delà les convictions religieuses, politiques, idéologiques, par-delà les catégories sociales et culturelles, ils se sont unis et ont remporté une victoire fulgurante contre un projet de barrage inutile, qui aurait englouti la superbe vallée de l’Eau Noire et menacé leur cadre de vie. Neuf mois d’une lutte inventive, humoristique et furieusement déterminée.
« C’était dur » confient-ils unanimement, mais pour ajouter aussitôt que ce fut aussi la période la plus intense de leur vie.

Du 30 mars au 7 mai 2022, « Au fil de l’eau »

Avec l’association les Vieilles lames, exposition sur les rouets, l’eau et la Durolle. Photos et machines exposées.

– Visite de l’atelier des Vieilles Lames, les samedis 2, 16 et 30 avril de 14h à 17h, avec montage d’un couteau ( entre 12 et 20€ )

– Visite du rouet Boulary, de Loïc La Bonne Trempe, Mardi 12 Avril à 14h30, max de 10 personnes. (Gratuit)

Week-end de Pâques, 3 récitals de Laurent Martin

Samedi 16 et dimanche 17 avril à 20h et lundi 18 avril à 17h :

– Laurent Martin interprètera le répertoire initialement prévu pendant l’exposition « 36 regards sur le puy de Dôme » , Claude Debussy, Maurice Ravel, Frédéric Chopin, Eric Satie … (L’acoustique est excellente)

Les tarifs sont de 10€, 8€ (adhérents), 5€(minima sociaux) et gratuit en dessous de 16 ans.

Samedi 26 mars 2022 à « l’Hôtel de la gare » : soirée festive

A l’occasion de la grande marche du train, samedi 26 mars 2022 à 17h, rassemblement gare de Celles afin d’accueillir les randonneurs de la voie, en provenance de Thiers.
18h, rendez-vous festif à La Maison du Pont, transformée pour l’occasion en hôtel de la gare, buffet de la gare, où seront hébergés pour la nuit, nourris et abreuvés, les randonneurs de la voie.
– Exposition photographique, « La fin des chemins de traverse ? » de Nadine Bourbonnaux
– Rencontre avec l’illustratrice ferroviaire, Véro Béné
– Exposition de trains miniature
– Soirée musicale avec « Les gaspards du Forez »
– Repas auberge espagnole, chacun apportant un « petit quelque chose »
Dimanche 27 mars à 9h, départ des randonneurs de la voie ( que nous accompagnerons un moment ) pour Noirétable où nous nous retrouverons tous à midi.
Organisée par l’association « Le train 634269 » et Jean-Marc Pineau, « capitaine des rails ».