Atelier collage d’Irène Georges

L’atelier collage reprend, après 2 ans de suspension …

Toujours une séance par mois. Voici les dates pour ce trimestre : 14 octobre, 18 novembre, 9 décembre, 27 janvier, 17 février, 24 mars, 14 avril 2023.

Si cela vous dit , rendez-vous à la Maison du Pont le vendredi à 15h00.

Les séances durent 3 heures, il n’y a rien à payer; sauf votre adhésion à « La Maison du Pont » 10€/an

Matériel à amener, dans la mesure du possible : une ou deux paires de ciseaux ( une grande, une petite ), un ou deux pinceaux ( un grand et un petit, pour la colle ), chiffons, vieux journaux, vieux magazines, cartes postales, images diverses, règle, crayon à papier, cutter.

Dimanche 11 décembre 2022, 17h, cabaret BREL

Ils nous avaient fait la joie, l’an dernier de venir chanter Brassens … Ils reviennent le 11 décembre, pour chanter, nous enchanter BREL ! L’autre Lieu, cabaret théâtre de La Ricamarie fera à nouveau le déplacement avec Jean-Luc Epallle, Joël Dimier, Christian Clavier … (Respectivement chant, guitare et … claviers !)

Mercredi 9 novembre 2022 : AG à 18h

Bonjour, mercredi 9 novembre 2022 à 18h aura lieu la 4ème assemblée générale de La Maison du Pont, nous vous espérons nombreux.

A l’issue de l’AG et avant le pot de l’amitié :
– Laurent Martin viendra exceptionnellement nous interpréter quelques morceaux sur son piano !

Exposition de photographies et de sculptures du 4 novembre au 17 décembre 2022

Exposition photographique par des jeunes de Chabreloche du 5 novembre au 17 décembre 2022
Exposition « Sculpture de la terre » de Betty LAUSSINE du 5 novembre au 24 novembre 2022
VERNISSAGE vendredi 4 novembre à 18h

 » Depuis une trentaine d’années, je tente d’aider mes jeunes élèves à comprendre le monde. À l’été 2017, écoutant Richard Orlinski parler de son travail, j’ai compris qu’il était aussi possible de le raconter à travers la sculpture.
À l’en croire, le chemin était accessible à tous, à condition d’oser l’explorer. J’ai osé.
J’ai choisi la terre pour ce qu’elle est. Docile, elle se laisse contraindre. Souple, elle autorise l’erreur. Capricieuse, elle invite à s’adapter. Généreuse, elle autorise l’excès. Perméable, elle restitue les émotions.
J’ai choisi la terre parce qu’elle me permet de raconter le monde tel que je le perçois, à travers les formes plus fidèlement qu’avec des mots.
Finalement, la terre est comme la grammaire… elle autorise. » Betty Laussine